Sélectionner une page

Synopsis

Suite à un terrible accident pendant son jogging, Dana se réveille après 2 semaines de coma, malheureusement paralysée, incapable de quitter son lit, elle tente de se remettre quand elle devient la cible d’un esprit maléfique vivant à l’hôpital.

Nails (Irelande, 1h25)

Film d’horreur irlandais, premier long métrage de l’américain Dennis BARTOK. Projeté le 20 février au Festival du film international d’Audi Dublin.
Avec Shauna Macdonald, Steve Wall, Ross Noble, Charlotte Brandley, Leah McNamara.

Malgré un petit budget qui malheureusement se remarque au maquillage, mais également aux effets spéciaux, le film fait son petit effet, quelques jumpscares maîtrisé par-ci par-là. Des moments de frissons assez jouissifs. Nails est plutôt un film d’horreur standard, plutôt familier : une histoire de fantôme, un endroit hanté, une personne attaquée physiquement et psychologiquement par une entité. Cependant, il se distingue des autres films dans diverses scènes ou le réalisateur réussit à transmettre la paralysie de Dana aux spectateurs notamment en soulignant l’obsession de Dana de ne pas pouvoir utiliser ses jambes, ce qui pour une joggeuse doit être très frustrant et le fait bien évidemment d’avoir une entité qui veut la tuer aide pas mal.

L’actrice principale jouée par Shauna Macdonald vue notamment dans The descent 1 et The descent 2, mais également dans The Howl, joue ce rôle à la perfection sans tomber dans les stéréotypes. Il faut dire que rester cloué dans un lit pendant tout le long du film n’est pas facile. Mention spéciale également à Ross Noble (Stitches) qui s’en sort bien comme infirmier étrange mais aimable vivant dans la cave de l’hôpital. Dana clouée dans son lit pense que la nuit tombée quelqu’un l’observe ce qui pousse son mari ainsi que le personnel de l’hôpital de mettre des caméras de surveillance, mais voilà petit problème rien sur les images et personne ne la croit, cela ne décourage pas Dana, elle s’exerce elle-même à respirer sans les machines. On peut remarquer au fil du film un hôpital limite abandonné, délabré des ailes non utilisées, un personnel peu présent.

Un conseil avant d’aller à l’hôpital couper vous les ongles, sait-on jamais !

Pour finir, je vous conseille de voir ce film, car c’est une bonne surprise pour ma part, les acteurs sont plutôt bons, l’histoire est banal, mais fait son effet, les frissons sont là. Le seul hic est le maquillage qui laisse à désirer et les effets spéciaux qui pour notre époque sont un peu médiocres.

Nails (2017)
  • Ma note
3.5

Conclusion

Nails est un film plutôt divertissant, l’esprit est plutôt effrayant malgré qu’il ne fait pas « réel » au vu du manque de budget. Grâce à des acteurs plutôt bon cela en fait un bon film certes pas très original au vu du scénario, mais qui se distingue par la manière de présenter cette paralysie comme une claustrophobie.